Le ciel va nous tomber sur la tête

Drôle de conditions pour jouer au rugby que ce qu'ont dû subir les Pousseurs de Barriques pour leurs deux derniers matchs... A domicile en plus !!!

 

Ça commence avec la réception de Grand Champ le 26 février (les morbihannais, pas ceux au-dessus de Nantes). Un vent à décorner les bœufs j'vous dis ! Oser faire des passes de plus de 5 mètres, c'était pure folie (et ça au-delà du fait qu’on n’est pas sûr de savoir les lancer et encore moins de les rattraper...). Donc jeu raccourci, à l'ancienne, comme on aime faire. Pour finir par une victoire 20-10, au courage, et ce malgré les tentatives de percée d'un golgoth affublé d'un numéro 5. A noter pour ce match un superbe collectif des rouges et verts, notamment en défense De la belle ouvrage, assurément !

 

Rebelote avec la réception de Pornic le 1er mars. Certes, toujours un peu de vent. Mais les trombes d'eau qui allaient avec ! Pas dur : au bout de 10 minutes les gens dans les gradins ne voyaient que des joueurs en marron ! J'ai même eu ouïe dire qu'un clissonnais avait plaqué un autre clissonnais en seconde mi-temps (mais je ne donnerai pas de nom, c'est trop moche)... Dans ce bain de boue collectif, c'est encore les Pousseurs de Barriques qui ont le mieux sorti leur épingle du jeu, pour un 10-5 qui aurait pu faire 15-5 si Bruno n'était pas aussi honnête (si si, il l'a été !). A la sortie du match, la tâche blanche des dents au milieu des visages terreux, tant pour la victoire que pour le plaisir d'avoir grouiner ensemble dans l'pré, même si on n'a pas trouvé de truffes...

 

Prochain match prévu le 15 mars, pour une triplette Ancenis - La Roche - Clisson. Je dis ça je dis rien, mais on n'a pas encore essayé sous la neige ni si terrain gelé

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Tous les arcticles
Please reload

© 2016 par SAC Clisson Rugby 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • RSS Social Icon