Nous avons retrouvé nos U12 !

 

 

Lors de la finale EDR de la semaine dernière, nous sentions un regain d'envie et d'engagement. Ce week-end nous a conforté dans cette analyse.

 

En effet, nos 13 guerriers (Pour les cinéphiles, je vous laisse choisir votre ambassadeur Berbère parmi les Vikings) ont mené des batailles de haut rang durant ce magnifique tournoi fini à la 8ème place sur 13.

Récit de cette fabuleuse journée où nous avons (re)découvert une équipe soudée et combative.

 

Le matin, début du tournoi face aux locaux (futurs vainqueurs). La Roche sur Yon, n'est pas là pour faire de la figuration, nous non plus et nous ne lâcherons rien. Jusqu'au bout nous défendrons notre ligne et par deux ou trois fois, suite à de beaux mouvements collectifs, nous aurions pu marquer.

Défaite 4-0.

 

Nous enchaînons par une confrontation avec Marans, match équilibré, nous continuons notre montée en puissance, et sans une énorme erreur de coaching nous aurions pu obtenir mieux. Défaite 2-0.

 

Sur notre lancée nous jouons un match appliqué contre Domont. Notre ténacité a payé, nous marquons par deux fois sur des mouvements collectifs.

Victoire 2-1.

 

Notre quatrième match sera plus difficile face à la Tremblade, dû en partie à une mauvaise gestion du début du match, mais là encore nous n'avons rien lâché et l'équipe est restée soudée.

 

Victoire par forfait sur le 5ème match, ce qui nous a permis de partir plus tôt effectuer une balade à travers l'hippodrome pour rejoindre les U14 pour la pause méridienne.

 

Après avoir encouragé nos aînés sur leurs deux derniers matchs, et comblé le vide des estomacs, retrouvé la bande de supporters,  balade digestive pour rejoindre notre terrain.

 

L'après-midi sera le théâtre de notre renouveau.

D'abord, face au FY2, où malgré quelques lacunes défensives, notre application en attaque, la maladresse de nos adversaires, mais toujours cette solidarité collective nous permet de débuter par une victoire 3 - 1.

 

Nous enchaînons, par un nul face à Domont 2-2, match plein des deux côtés. La magie opère, le groupe ne se relâche pas.

 

Notre 3ème match sera sans nul doute l'apothéose de cette esprit d'équipe. Non seulement par le score, victoire 6-0, mais surtout sur l'ensemble de la palette rugbystique employée. Passe après contact, coup de pied à suivre, renversement de jeu, passe jusqu'à l'aile, soutien, grattage, tout y est passé !

Un kiff complet.

 

Malheureusement, la sortie sur blessure prématurée de notre Lucas au bout de 40s lors du dernier match viendra refroidir tout le monde. Notre équipe aura du mal à se remettre dans le combat après la longue interruption et la sortie sur civière de leur pote…. Le temps de se ressaisir, nous aurons pris 3 essais que nous ne remonterons pas.

Mais pas de regret à avoir ! Nous pouvons sortir tête haute et remercier les nombreux supporters présents l'après-midi. Soyons fiers de ce que nous avons fait ce dimanche.

 

Le temps de saluer le départ de Lucas, de prendre la douche et le goûter, la nomination du casque Barbare est prononcée. Étrangement, celui-ci est attribué aux coachs pour leur gestion du match du matin face à Marans, il est vrai que pour le coup il était difficile de trouver des candidats parmi les joueurs tant ils se sont donnés.

Le temps de rentrer, nous apprenons la bonne nouvelle : Lucas va bien, les examens n'ont rien révélé, il pourra sans doute nous rejoindre bientôt ! OUF!!!!!

 

Le RDV maintenant est pris pour Pornic, où il faudra déployer la même envie.

 

Les guerriers du jour:

Loïs : Remplaçant du matin, révélation de l'après-midi !

Lucas : Notre montagne à nous !

Mathys : Toujours dans l'engagement, il a dû se résoudre à laisser sa place trop tôt suite à un choc.

Arthur J : The Pilar - Futur coureur de marathon tant il a développé son foncier ces derniers mois.

Bastien : Notre couteau suisse. A l'aise partout, il a permis à l'équipe de garder sa stabilité durant la journée.

Rudy : Maître du jeu, il a su emmener sa troupe tout au long de la journée.

Pierre / Florentin : Le duo infernal, si vous passez le premier la deuxième lame n'est pas loin.

Samuel / Guillaume : Les forces tranquilles toujours présentes au soutien.

Esteban : Notre base de lancement à nous, il peut se mouvoir en feu follet dès qu'un trou se libère.

Germain : Mi Avant - Mi 3/4, véritable poison des adversaires.

Martin : Au four, au moulin, il était partout ! A croire qu'ils étaient deux… Quand on pense qu'il ne devait pas venir …..

 

Et n'oublions pas Noa, le Dé-soiffeur de Potes !

 

Please reload

Tous les arcticles
Please reload

© 2016 par SAC Clisson Rugby 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • RSS Social Icon