SAC Clisson vs Stade Bordelais – 16ème de finale de Championnat de France

21 May 2019

 

 

 

 

Cette saison, il y a eu des lundis matin où les douleurs dans les lombaires et les jambes étaient moins lourdes. Se poser dans la rédaction de ce compte rendu n’a pas été chose facile non plus, tant nous étions si près de venir remporter cette rencontre…

Amertume, oui et non car malgré tout, nous pouvons être très fiers de cette opposition face aux bordelais. Nous avons, nous le sommes certains, porté fièrement les couleurs de notre club centenaire, de notre ville du vignoble et de notre comité (qui est trop souvent vu par ces équipes sudistes comme un banal entraînement dirigé...) Donc oui, il y a une certaine aigreur encore en bouche, nous sommes des compétiteurs et aurions tant voulu jouer un nouveau tour. De plus , tout cela annonce aussi la fin de cette très très belle saison passée tous ensemble.

Si nous devons nous attarder sur le déroulé de notre rencontre, comme à notre habitude, ce fut studieux et impliqué dès les phases d’échauffement. A la question provocante posée par notre coach Fifi pour nous conditionner encore un peu plus avant l’entrée sur le terrain, personne n’a voulu laisser sa place de titulaire !!!

Les gabarits bordelais sont présents, voir impressionnants mais sommes-nous apeurés ? Bien évidemment que non et comme à notre habitude, nous imposerons à nos adversaires de très longues séquences de plaquages. La partie est plaisante, équilibrée et pendant de longues minutes cantonnées sur le milieu du terrain.

Aux attaques placées avec une excellente paire de centres, nous répondons par une grosse défense intraitable (les secondes lignes des bords de la Gironde doivent encore avoir quelques frissons ce jour), c’est pourtant Bordeaux qui ouvrira le score sur une pénalité trop facilement offerte. Quelques minutes après, bis repetita, même faute, même conséquence (00-06) pour les visiteurs. Abattus, toujours pas, nos efforts de début de rencontre commencent à payer, l’adversaire laisse des brèches dans sa défense, perd quelque peu ses nerfs et en réponse nous venons avant la pause aplatir en bout de ligne par Augustin BRIDONNEAU, l’essai transformé tant attendu (07-06). La partie reste plaisante et dans un bon esprit, l’objectif des deux clubs est clairement de produire du jeu et de ne pas se faire percer. A un essai encaissé, c’est un nouveau mouvement collectif non transformé qui nous verra rattraper le tableau d’affichage (12-13).

C’est l’heure de faire tourner l’effectif, et sur certains postes, l’obligation de remplacement sur blessures (Kentin BOUYER au genou et Arthur HERVOUET pour l’épaule, on pense fortement à vous, messieurs !!!).

S’en suivra une course poursuite entre les deux équipes, les girondins continuant d’assurer au pied (12-15) puis à la main (12-20). Il ne reste que quelques minutes, nous nous tenons dans les 22 mètres adverses depuis un long moment. Pour le moment, notre adversaire ne craque pas et notre salut viendra par d’abord une pénalité concrétisée par Theo DREAU, remplaçant de luxe d’Arthur en route pour les urgences puis par un essai non transformé de Matthieu LUCOT. 20-20, nous emmenons et ce n’est absolument pas volé, notre adversaire en prolongation. Malgré l’énergie déjà laissé dans un long combat de gagne terrain, nous n’abdiquons pas et restons convaincus de pouvoir passer ce tour…. Il n’en sera rien... Arrivé à ce niveau de la compétition, c’est une somme de petits détails qui font ou défont une victoire…. A ce jeu, ce sont les bordelais qui trouveront plus de failles que nous dans nos placements, score final 20-33.

Beau combat, belle confrontation, nous n’avons pas à rougir devant nos supporters une nouvelle fois venus en nombre (un bus avait spécialement été affrété).

Retraçons le chemin parcouru, qui en août l’an dernier, nous aurait promis une si belle saison ?

20 victoires dont 17 bonifiées, une défaite et un match nul (car oui, ce dimanche, nous ne perdons pas au temps réglementaire 😊)

Bravo aux garçons pour cette implication, cette progression tout au long de la saison. Nous avons déjà certainement emmagasiné des armes pour le tableau supérieur de l’an prochain.

Gros coup de chapeau à notre trio de coachs qui sont les artisans, par leur temps, leur implication, leur vision et leur projet de cette évolution du groupe. Grand merci à tous nos bénévoles, membres du bureau, à toutes les catégories de jeunes et gamins qui nous ont accompagnés durant cette saison (il y avait des larmes dans les regards de nos U16 et U19, la veille, ce samedi après leur sortie face au Stade Nantais ou Rouen. Séchons-les car vos saisons sont belles aussi et ces jeunes talents bientôt viendront renforcer notre vivier de Seniors.

Grand merci à vous aussi, fidèles supporters et partenaires du club.

Ce dimanche concluait une belle saison pour l’ensemble du SACC. Place désormais à plus de légèreté avec les tournois (celui de nos pousseurs dès ce week-end) et une préparation à la saison prochaine déjà programmée, la balle ovale ne s’arrête jamais de tourner sur les bords de la Dourie !

 

François DANET & Charles MUSSET

Capitaines du SAC Clisson

 

Please reload

Tous les arcticles
Please reload

© 2016 par SAC Clisson Rugby 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • RSS Social Icon