LOISIRS - PDB vs OLD FISHER

 

 

 

La petite gelée de la veille augurait d’une matinée plutôt fileuse. Dame Nature en avait finalement décidée autrement, bien aidée par les Old Fisher qui semblaient avoir eu un problème de réveil…

 

Sortis des cabines d’essayage, tous les guerriers se sont retrouvés sur le terrain pour un hommage à notre regretté Maurice. Une minute de silence digne, non dénuée d’émotions. Mais la meilleure façon de lui rendre hommage était évidemment de produire un beau jeu.

 

La partie a donc démarré avec un peu de retard, et pas de belle manière : manifestement désireux de faire un remake de la "Petite Maison dans la Prairie", notre dissident perpignanais s’est mis à rouler dans l’herbe. Les galipettes auraient pu être sympathiques s’il n’avait pas choisi un partenaire faisant trois fois son poids. Nico s’en sort avec une entorse aux cervicales (remets-toi bien !).

 

Puis nos vaillants Pousseurs ont failli ouvrir le score, sauf que le Druide ne sait toujours pas attraper un ballon (il en est encore aux couleurs à son centre, la motricité est prévue pour le trimestre prochain).

 

Après une vingtaine de minutes indécises passées à se renifler les uns les autres, les Pousseurs ont fini par enclencher la première. Nos avants nous ouvrant de beaux espaces, l’équipe a atteint 5 fois la Terre Promise. Les Old Fisher 2 fois.

 

Côté bobologie, un évent dans le crâne pour Cricri, ce qui ne l’a pas empêché de retourner à la fête. Mais fin de match pour Cyril qui a laissé sa main sous les pieds d’un bleu et blanc (pourquoi t’as fait ça? on l’sait qu’ça fait mal !). Plus de peur que de mal finalement, mais nécessité pendant quelques jours de boire avec l’autre main. Pareil pour Thomas...

 

Nous tairons les noms de ceux qui se sont allés prêter main forte aux Sablais. Une chose est sûre, c’est que les rayures ne mettent pas du tout en valeur nos corps sveltes et élancés.

 

Quelques mentions spéciales : Eric pour son premier capitanat, Wallace pour sa course folle le long de la ligne, Tanguy et Jeff pour leur "entente cordiale", Ron pour ses plaquages, …, pour ne citer que ceux-là.

 

Quant au barricot, il échoue dans les mains de Romain pour sa première en loisirs (t’as eu chaud le Druide !).

 

Pour finir, un grand merci à Léo pour son arbitrage impeccable, et un grand merci au fan-club venu si nombreux.

 

Sûr que d’où il est, Maurice a lui aussi apprécié la matinée.

 

 

 

 

Please reload

Tous les arcticles
Please reload

© 2016 par SAC Clisson Rugby 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • RSS Social Icon